16-20.07.2012 Université d’été franco-allemande

February 29, 2012
By

Appel à participants

“Matérialisme anthropologique et matérialisme de la rencontre
Traduire notre présent devant Walter Benjamin et Louis Althusser”

Une coopération entre les universités de Potsdam et de Paris IV Sorbonne
Avec le soutien de la DFH Saarbrücken

Deutsche Fassung hier.

Date-limite de la candidature : 10 mai 2012

Lieu de la manifestation: Université de Potsdam, Institut für Philosophie, Am Neuen Palais 10 [Haus 9, Raum 1.14], 14469 Potsdam

Dates de la manifestation: 16-20 juillet 2012

Prof. Dr. Hans-Peter Krüger (Universté de Potsdam, Faculté de Philosophie) et
Prof. Dr. Gérard Raulet (Université Sorbonne Paris IV, UFR Etudes germaniques)

1. Objectifs

Cette université d’été franco-allemande vise à établir des parallèles novateurs entre les philosophies de Walter Benjamin (1892-1940) et de Louis Althusser (1918-1990). Comme on sait, leur réception fut mouvementée. Tous deux étaient aussi, de leur vivant et chacun à leur manière (pour Althusser, surtout dans ses dernières années), des figures relativement marginales, qui travaillaient aux frontières des coupures disciplinaires, et se tenaient à l’écart des paradigmes d’écoles et des dogmatismes intellectuels.

Pour éclairer la complémentarité et les différences entre les deux philosophes, nous examinerons leurs approches sous les angles particuliers d’un matérialisme “anthropologique” chez Walter Benjamin, esquissé dans ses textes des années 1930, et d’un matérialisme “de la rencontre” chez Louis Althusser, amorcé dans ses écrits des années 1980.

A une époque pas si lointaine, le libéralisme proclamait, par la voix de ses porte-paroles, la fin de l’histoire et des utopies. Il semble dès lors pertinent de poser la question des frontières réelles de la mondialisation, et cela du point de vue d’une critique matérialiste résolument non-dogmatique, attentive à l’événement. Contre l’idéalisme qui se niche dans la téléologie marxiste-léniniste, et qui passe encore pour matérialiste ici ou là, il s’agit de mettre l’accent sur les potentiels réprimés de l’utopie, de l’aléatoire et du singulier. C’est de là que nous partirons pour comparer, à partir de notre temps, les recherches inachevées de Louis Althusser et Walter Benjamin.

Nous invitons chaleureusement les jeunes chercheurs (étudiants de niveau master ou doctorants) français et allemands qui travaillent sur Althusser ou sur Benjamin à venir présenter leurs travaux en cours et / ou à venir commenter les interventions des chercheurs confirmés (voir les conditions ci-dessous).

NB. Seule la connaissance d’un des deux auteurs est absolument nécessaire.

2. Contenu

Chacun des cinq jours de l’université d’été est consacré à un thème :

1. Lundi 16 juillet
Matérialisme anthropologique et matérialisme de la rencontre

Journée consacrée au noyau thématique de l’université d’été. Nous tenterons de reconstruire systématiquement ces paradigmes restés in progress, de voir ce qu’ils ont en commun, en quoi ils diffèrent, et pourquoi ils peuvent nous être utiles aujourd’hui.

Plénières : Irving Wohlfarth (Paris), Frieder Otto Wolf (Berlin) Antonio Negri (Rome, sous réserve)

2. Mardi 17 juillet
Publications posthumes, inédits, nouvelles éditions critiques, traductions récentes de Benjamin en français et d’Althusser en allemand

Journée consacrée à la réception actuelle des deux auteurs en France et en Allemagne, et aux conditions de cette réception. Que reste-t-il à découvrir ?

Plénières : Florent Perrier (Paris), François Matheron (Paris), Yoshihiko Ichida (Kobé, Japon), Peter Berz (Berlin)

3. Mercredi 18 juillet
Fantasmagories et régime magique du capitalisme

Journée consacrée au problème de l’esthétisation de l’économie politique, hier et aujourd’hui. Comment peut-on mobiliser le concept benjaminien de fantasmagorie, né dans les expositions universelles du xixe siècle, et les shopping-malls du xxie siècle ? Comment reconstruire l’analyse althussérienne en suivant son souhait d’analyser Disneyland comme nouvelle « stratégie de la bourgeoise » ?

Plénières : Gérard Raulet (Paris), Miguel Vatter (Santiago)

Projection d’un film de Marc Berdet (Potsdam) et Brian Bixby (artiste, Berlin) sur le Mall of America (Minnesota)

4. Jeudi 19 juillet
Psychanalyse et marxisme

Journée consacrée au rapport entre Marx et Freud chez Benjamin, entre Marx et Lacan chez Althusser : quelle psychanalyse pour quel marxisme aujourd’hui ?

Plénières : Burkhardt Lindner (Francfort) et Mireille Delbraccio (Paris)

5. Vendredi 20 juillet
Réception dans les études littéraires et filmiques

Journée consacrée à l’héritage de Benjamin pour l’analyse d’œuvres littéraires, d’Althusser pour celle d’œuvres filmiques. Peut-on croiser ces héritages ?

Plénières :  Daniel Dayan (sous réserve), Alban Lefranc (Paris)

3. Déroulement (dont ECTS)

L’université d’été accueillera 30 jeunes chercheurs, pour moitié de langue allemande, pour moitié de langue française.

Chacun pourra s’exprimer dans sa langue, mais sera en mesure de comprendre la langue de l’autre.

Les participants pourront présenter leurs travaux en cours (dissertation de master, thèse ou recherches postdoctorales), et devront s’inscrire dans une des cinq journées thématiques. Il y aura trois présentations par workshop, d’une durée de 120 minutes chacun. Chaque présentation durera 20 minutes, suivie d’une discussion de 20 minutes.

Chaque candidat est susceptible de devoir commenter une intervention en plénière, durant 10 minutes. Il est aussi possible de ne candidater que pour ce seul exercice, qui consistera à faire, dans sa langue maternelle (par exemple le français), la « synthèse » d’une intervention faite dans l’autre langue (dans ce cas en allemand), de manière à pouvoir ouvrir la discussion auprès de l’ensemble du public. Les étudiants pourront aussi participer à un travail collectif de synthèse d’une journée. Tous ces exercices permettent d’obtenir des points ECTS (cf. ci-dessous).

NB : il n’est pas nécessaire de travailler ou d’avoir travaillé sur les deux auteurs. La connaissance d’un seul auteur est suffisante pour participer. Il est cependant nécessaire de mentionner dans laquelle des cinq journées thématiques le candidat souhaite s’insérer.

Les étudiants peuvent cumuler des points ECTS dans le cadre de l’université d’été.

  • 2 points seront accordés pour un travail collectif de synthèse d’une journée thématique (dite « synthèse protocole »), rendu sous forme manuscrite.
  • 2 points seront accordés pour une présentation lors des tables rondes et le rendu du manuscrit qui y correspond, et qui aura intégré les remarques et commentaires.
  • 2 points seront accordés pour la présentation d’une “synthèse” d’une intervention plénière (dite “synthèse”)
  • 2 points supplémentaires seront accordés en cas de publication, dans le cadre des actes de l’université d’été, d’un texte retravaillé (y compris les “synthèses protocoles” et “synthèses”).

Les participants non-inscrits à l’université de Potsdam ou de Paris IV sont invités à contacter leur administration en amont pour faire valoir leurs points ECTS.

4. Candidatures

Le dossier de candidature est limité à 400 mots. Important : chaque candidat doit choisir une journée thématique. Pour candidater, remplir le formulaire joint. Candidature à envoyer à : marcberdet@gmail.com ou thomas.ebke@gmx.net. La date limite de candidature est le 10 mai 2012.

5. Organisation pratique

Dates : du lundi 16 au vendredi 20 Juillet 2012

Lieu : Université de Potsdam, Institut für Philosophie, Am Neuen Palais 10 [Haus 9, Raum 1.14],

Transport, hébergement : les frais de transport et d’hébergement seront pris en charge par l’organisation. Les frais de transports sont limités à 150 euros par personne. Un logement près du lieu de la manifestation sera offert (par exemple en résidence universitaire).

Publication : une sélection d’articles sera publiée dans la revue Anthropology + Materialism. A Journal of Social Research (dir. Marc Berdet), qui paraîtra en ligne et comme Print on Demand.

Langues de travail : français, allemand, anglais si nécessaire (dans la discussion). Chacun pourra parler dans la langue de son choix, mais devra pouvoir comprendre la langue de l’autre.

Pour plus d’informations : marcberdet@gmail.com ou thomas.ebke@gmx.net

Organisation:

Prof. Hans-Peter Krüger (Faculté de Philosophie, Université de Potsdam)
Prof. Gérard Raulet (UFR Etudes Germaniques, Université de Paris IV)
Dr. Marc Berdet (Cetcopra, Université Paris 1 Sorbonne/Faculté de Philosophie, Université de Potsdam)
Dr. Thomas Ebke (Faculté de Philosophie, Université de Potsdam)

Télécharger le formulaire de candidature

 


Marc Berdet

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / Universität Potsdam

More Posts

Print This Post Print This Post

Posted in: Anthropological Materialism

Comments are closed.

Flyer

Flyer

Contact

Please copy

Creative Commons License

Research blogs